En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
 
Recherche
 
Fermer
Vous êtes ici :   Accueil » Elections - Primaires de la Gauche
 
 
Infos Pratique
Nous contacter
Visites

 603241 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Photos
Calendrier
Bienvenue sur le site de Thémis Est-Lyonnais - Ville de Saint Priest

Nous avons créé l’association THEMIS Est-Lyonnais au lendemain des élections municipales 2014. Notre objectif est d’offrir aux San Priods la possibilité d’accéder aux informations qui impactent leur quotidien à court, moyen et long terme. Présents à chaque conseil municipal, mais aussi sur le terrain, notre mission consiste, d’une part à analyser et évaluer les projets et les promesses électorales et ...

Pour lire la suite, cliquez ici. 

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://themis-estlyonnais.fr/data/fr-articles.xml

Primaires de la Gauche à Saint Priest

La Gauche organise des élections primaires ouverte à tous les citoyens français. Dans le cadre d’un processus démocratique, Thémis Est-Lyonnais invite chacune et chacun d’entre vous à prendre part aux votes selon les modalités arrêtées par les différents partis politiques.      

La primaire organisée par le PS et ses alliés, rassemblés sous « La Belle Alliance populaire », a lieu les 22 et 29 janvier 2017. Qui sont les 7 candidats ? Quels sont leurs projets ? Où et comment voter ? Réponses.

Proposée en janvier par un collectif d'intellectuels et d'écologistes, l'idée d’une primaire de toute la gauche pour désigner qui sera le candidat pour la présidentielle 2017 a fait long feu : après Jean-Luc Mélenchon, qui avait immédiatement refusé d'y participer, le Parti communiste et Europe Ecologie-Les Verts ont également écarté toute participation lors de leurs congrès début juin. Mais l'aile gauche du Parti socialiste poussait pour l'organisation d'un tel vote, même restreint au PS et à ses plus proches alliés.

Primaire_de_la_Gauche.jpg

(Jean-Luc Bennahmias - Benoît Hamon - Arnaud Montebourg -  Vincent Peillon - Sylvia Pinel - François de Rugy - Manuel Valls)

Mettant fin à un suspense de plusieurs mois, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé le 17 juin souhaiter une primaire ouverte aux acteurs de « La Belle Alliance populaire » : PS, écologistes en rupture avec EELV et initialement PRG. Une proposition adoptée, le lendemain, à l'unanimité par le Conseil national du parti. Le calendrier est alors choisi pour favoriser une candidature de François Hollande : « les primaires citoyennes » auront lieu fin janvier pour que le chef de l'Etat affronte une campagne la plus courte possible. Mais depuis, le président a annoncé qu'il ne serait pas candidat à un second mandat... et les candidats à la primaire doivent donc composer avec une campagne resserrée.

Dans la logique éliminatoire des primaires, les candidats font feu de tout bois pour se différencier de leurs concurrents quitte à faire usage d’inquiétants propos. Les positions idéologiques et/ou dogmatiques de certains candidats ne sont pas très encourageantes voire même très inquiétantes ! Dans ce cas, à qui doit-on faire confiance ? Autant de divergences d’opinion renforcent implicitement le désintéressement des français envers notre classe politique, et pourtant, quelle que soit notre appartenance politique, il nous appartient de choisir parmi les candidats en lice, celui qui sera le mieux à même de représenter notre pays. Malheureusement, compte tenu du contexte géopolitique actuel, il est devenu primordial pour beaucoup d’arrêter leur choix non plus sur le meilleur candidat à la candidature de la présidence de la France mais pour le moins pire d’entre eux, qu'il soit de droite ou de gauche !

  

Mode d'emploi du vote :

Qui pourra voter ? Tous les Français inscrits sur les listes électorales, les mineurs qui seront en âge de voter en mai 2017 pour l'élection présidentielle, mais aussi les adhérents étrangers aux partis co-organisateurs de la primaire ou les adhérents à ces mêmes partis âgés d'au-moins 16 ans. En signant la feuille d'émargement dans chaque bureau, les votants affirmeront « se reconnaître dans les valeurs de la gauche ». Ils devront aussi payer 1 euro par tour. 7.530 bureaux de vote sont prévus. Un dispositif de géolocalisation permet à chaque électeur de trouver son bureau de vote de la primaire le plus proche en fonction de son bureau de vote habituel.

L'élection aura lieu les 22 et 29 janvier 2017. Les bureaux de vote seront ouverts de 9 heures à 19 heures.

Votre bureau de vote :

  

Bureaux_de_vote.png

Géolocalisez votre bureau de vote

    


Date de création : 09/01/2017 20:58
Catégorie : -


Réactions à cet article

Réaction n°4 

par brunoperret le 12/01/2017 15:09

En réponse a Pam Gillet ,vous dites "un Maire est politisé et ça ne devait pas l'être car il est là pour sa ville et c'est pas le cas"Réveillez vous, nous ne sommes pas dans une entreprise avec les syndicats de machine a café,qui sont censé défendre les droits des salarié(es),heureusement qu'un maire est politisé ,un député qui doit défendre sa circonscription dois il être politisé ? un président de la république ? Allons Pam Gillet , vous dites,qu'ont ne vous soutient pas au conseil municipal,vous êtes élu avec une liste front national ,vous en démissionner 2 mois après,vous êtes la première a demandé du soutient QUELLE AUDACE !! Avez vous oublié vos critiques constante a l'égard d'autres élus quand vous étiez avec vos copains/copines frontiste ? Je vous respecte en tant que femme et élu ,mais n'allez pas raconter des salades et vous plaindre .Qu'avez vous fais depuis 3 ans au conseil municipal ? Qu'elle est votre action ? Je vous lit dans couleur,et encore parfois vous n'êtes même pas capable d'envoyer votre texte pour qu'il sois publié (une première dans l'histoire du magazine) Pour en avoir discuté avec d'autre personne, vous servez a meublé le conseil municipal,comme d'autre d’ailleurs qui n'ont pas leur place. Cordialement Madame Pam Gillet.


Réaction n°3 

par Jerome_B le 12/01/2017 11:33

Bonjour Mesdames et Messieurs,

La primaire de la Gauche sera-t-elle un fiasco ? Peut-être que l’histoire vous donnera raison. Mais si les choses doivent changer, il faut que le peuple fasse entendre sa voix. Et pour cela, une double série de conditions s’impose : d’une part, la volonté populaire doit trouver à s’exprimer, ce qui exige une organisation de consultations par le suffrage. Le droit de vote apparaît donc comme droit politique majeur pour définir le statut de citoyen. Est citoyen celui qui participe aux affaires publiques. Or, on connaît les innombrables restrictions que l’histoire politique française depuis la Révolution de 1789 infligea au suffrage. Même quand ce dernier cesse d’être censitaire, il peut encore subir des conditions d’âge, et de sexe ; faut-il rappeler les combats des « suffragettes » et le fait qu’en France les femmes n’ont eu le droit de vote qu’à la Libération, en 1945 ?

Mais d’autre part, il ne saurait y avoir de volonté populaire si une société est dépourvue à la fois d’institutions d’enseignement et de moyens d’information impartiale. Des hommes ignorants, comme par exemple le maire GASCON, on le sait bien, sont trop aisément la proie du fanatisme aveugle qui les rend incapables de juger droitement du bien public ; et si la propagande remplace l’information en se faisant évidemment passer pour elle, comment les masses populaires pourraient-elles éviter, comme l’histoire récente le montre, d’aduler leur tyran ? Du coup, on voit que des masses « massifiées » par leur « chef » (Führer) charismatique ne constituent nullement un peuple politique, même si elles sont consultées pour acclamer ou plébisciter ce dernier. Si notre démocratie vous permet de penser librement, alors laissez les Hommes s’exprimer librement. smile


Réaction n°2 

par brunoperret le 11/01/2017 21:07

bonjour. Une mascarade sans NOM primaire de la gauche, je prévois un fiasco total.


Réaction n°1 

par pam le 10/01/2017 11:55

Je suis vraiment consternée de voir les commentaires de certaines personnes sur votre site. C 'est plus facile d'écrire dans le dos des personnes que leurs dire en face. Je me sentirais moins seule au conseil municipal si ces gens me soutenait. J’espére que l'avenir me fera changer d'avis. On ne pas peux être d'accord mais le respect des gens existent. Malheureusement un Maire est politisé et ça ne devait pas l'être car il est là pour sa ville et c'est pas le cas. Je vous est fait parvenir ma position pour le cambriolage du bijoutier mais je n'ai pas eu de réponse. AMICALEMENT MME GILET


Finances de St Priest

Métropole de Lyon

Conseil Municipal

Rubriques

Urbanisme

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.