Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
 
Recherche
 
Fermer
Vous êtes ici :   Accueil » Militants Juppéistes - G. GASCON : Le Clash
 
 
Infos Pratique
Député - 13ème Circo.
Visites

 398497 visiteurs

 23 visiteurs en ligne

Calendrier
Bienvenue sur le site de Thémis Est-Lyonnais - Ville de Saint Priest

Nous avons créé l’association THEMIS Est-Lyonnais au lendemain des élections municipales 2014. Notre objectif est d’offrir aux San Priods la possibilité d’accéder aux informations qui impactent leur quotidien à court, moyen et long terme. Présents à chaque conseil municipal, mais aussi sur le terrain, notre mission consiste, d’une part à analyser et évaluer les projets et les promesses électorales et ...

Pour lire la suite, cliquez ici. 

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://themis-estlyonnais.fr/data/fr-articles.xml

Clash entre Les militants « Juppéistes (LR) » et le petit soldat Sarkozyste Gilles GASCON (LR).

  

icone_pdf_square.jpg Article du journal local Le Progrès : Icone_Telecharger_White.jpg

  

Dans le cadre des « primaires » du parti politique « LR » (Les Républicains) les militants se mobilisent. A Saint Priest, les partisans d'Alain Juppé, originaire de Saint-Priest et de Vénissieux, ont reçu un accueil plutôt favorable. Si la plupart du temps les tractages se passent bien, les militants reconnaissent que ce jour-là, le comportement du maire Gilles GASCON s’est avéré décevant voire même assimilable à celui d’un « délinquant abêti », un enfant à qui on allait prendre son jouet. Mais sur le terrain, leur idéal prit le pas sur la déception car ils savent entendre ce que les habitants disent et comprendre leur mécontentement.

  

Equipe_Juppe_2017.JPG

    

Ce Dimanche 16 octobre 2016, à 10 heures du matin, adhérents et sympathisants du parti politique « Les Républicains » étaient réunis sur la périphérie de la place Roger Salengro (zone réglementée pour le tractage) pour faire la promotion de leur candidat à la candidature de la présidence de la république française, Alain Juppé. Le contact avec la population San Priote était plutôt chaleureux, le temps était au beau fixe, le tout couronné d’une ambiance bon enfant. Soucieux de la réglementation qui cadre le tractage sur les marchés, René Bousquet (coordonnateur régional du comité de soutien à Alain Juppé), a contacté à trois reprises la mairie de Saint Priest pour informer les services compétents ainsi que le maire, qu’une campagne de tractage se tiendrait Place Roger Salengro Dimanche 16 octobre 2016 à partir de 10h00 du matin. Confrontés au mutisme des services de la ville et particulièrement à celui du maire Gilles GASCON, Philippe Altmeyer (Capitaine de Police honoraire et fervent militant Juppéiste) a décidé d’informer par courrier le 1er le magistrat de la ville. A la lecture de ce courrier, Gilles GASCON a préféré contacter par téléphone Philippe Altmeyer pour lui signifier qu’un accord tacite entre élus de la 13ème circonscription, représentée par le Député Sarkozyste Philippe Meunier, serait en vigueur. Prenant acte de ces informations, les militants et les adhérents juppéistes (LR) ont décidé de tracter sur la zone réglementaire tout en respectant la procédure ; l’objectif étant, en respect du droit et des libertés individuelles, d'informer la population San Priotes.

Le temps est passé à l’orage quand le sarkozyste anti-démocrate et maire Gilles GASCON a été informé de la présence et de l’activité des Pro Juppéistes. Sans même oser rencontrer ces militants, Gilles GASCON a pris l’initiative de missionner un équipage de trois policiers municipaux pour mettre un terme à une action purement démocratique.

  

  

Selon nos témoins, les policiers ont été informés par « un coup de fil anonyme » d’une opération de tractage susceptible de gêner le bon déroulement du marché. Pour solutionner cette situation, représentative d’un « danger potentiel » uniquement pour le clan des Sarkozyste, les policiers municipaux ont proposé aux militants de se décaler de quelques pas pour continuer de tracter. Pendant ce déplacement, les policiers municipaux ont informé ces personnes qu’ils avaient autorité pour interdire cette matinée de tractage. Sur ces propos, Philippe Altmeyer les a informés de l’irrecevabilité de leurs arguments. En effet, comme toujours en matière de police administrative, la restriction de la liberté du « colportage » n'est légale que si elle est nécessaire à la protection de l'ordre public au sens large et si elle est proportionnée aux circonstances de temps et de lieu qui la motivent. Par conséquent, le maire ne peut interdire les distributions de tracts que lorsque les circonstances l'exigent, par exemple si l'ordre public ou la circulation risquent d'en être troublés (tribunal administratif de Marseille, 7 janvier 1997, préfet du Vaucluse et M. Thierry Mariani contre la commune d'Orange ; tribunal administratif de Marseille, 28 avril 1998, M. Thierry Mariani et M. Alain Nouveau).

Les distributions de tracts sont donc possibles sans déclaration ni autorisation préalable. Si un arrêté municipal impose une déclaration ou une autorisation, il est possible de porter plainte auprès du tribunal administratif, c'est à priori un abus de pouvoir. Il est par contre interdit par le Code de la route de distribuer des tracts aux occupants des voitures sur les voies de circulation (donc même aux feux).

Eu égards aux informations portées à la connaissance des policiers municipaux, ceux-ci quittaient l’emplacement pour surveiller le reste de la zone marchande.

Une demi-heure plus tard, contrarié de constater la présence des militants juppéistes fermement décidés à promouvoir la candidature d’Alain Juppé (LR) sur Saint Priest, territoire de la république, Gilles GASCON, sur un ton méprisant et virulent, a agressé verbalement une militante, Mme Leïla A., qui ne faisait que lui tendre un tract. Dans ce groupe de militants étaient également présents des hommes, mais par manque d’audace et de courage, Gilles GASCON a préféré s’attaquer à une femme. Pour expliquer son comportement à la fois irrationnel, inacceptable et incompatible avec la fonction de maire, Gilles GASCON a lâché à son interlocutrice : « Nous, les élus, on avait un arrangement entre nous ! ». Quelle belle perception de la démocratie que de ne pas considérer le travail et les convictions des militants ! D’ailleurs la réponse formulée par Mme Leila A. était très explicite : « Vos petits arrangement ne nous regardent pas ! Nous sommes des militants ! ».

Atteint dans son ego démesuré, Gilles GASCON s’est montré plus agressif, plus menaçant. D’un pas décidé, celui-ci est revenu à la charge, toujours sur la personne de Mme Leïla A. Dans une vaine tentative d’intimidation, Gilles GASCON s’est approché irrespectueusement de Mme Leïla A., a envahi son espace vital, l’a pointée du doigt puis a usé de son statut pour l’effrayer : « Madame, ici je suis le maire ! ». La réponse de l’intéressée ne s’est pas fait attendre : « Et alors, vous croyez m’impressionner ! Vous baissez votre main ! ». Pour mettre un terme à cette tentative d’intimidation indigne d’un politique en responsabilité, Maxence N. s’est interposé entre sa femme et Gilles GASCON, en l’invitant courtoisement à cesser immédiatement ses agissements. Pour étayer les propos que nous tenons, nous nous sommes procuré une vidéo qui vous permettra de vous rendre compte de la faiblesse d’esprit du maire Gilles GASCON envers son propre camp, Les Républicains ! Nous remercions au passage Nadège M. d’avoir accepté de nous communiquer ces vidéos.

  

  

Cela étant, les habitués du Conseil Municipal de Saint Priest ainsi que les lecteurs de la revue politique municipale « Couleurs » connaissent les rengaines « stériles et revanchardes » du maire par cœur. Si l’interdiction de distribuer des tracts de campagne dans ces lieus traditionnels de la vie politique surprend, nous avons tous en en tête les images de personnalités politiques écumant les marchés durant leur campagne. En creusant un peu, il s’avère que ce genre de règlementation est tout à fait banal, et même acté par une décision du Conseil d’Etat du 17 avril 2012. Eh oui : tracter sur un marché n’a en fait rien d’aisé car très cadré. Pourtant en 2014 et en 2015, Gilles GASCON et ses équipes ne s’étaient pas gênés pour tracter régulièrement au cœur même des marchés de Saint Priest sans qu’ils ne soient pour autant inquiétés.

A présent, la question est de savoir si à l’avenir nous aurons encore le droit de distribuer des tracts sur les marchés. Non, la question n’est pas si saugrenue. En effet en avril 2012, un arrêt du conseil d’Etat a considéré que l’interdiction, par le maire de Saint-Cyr-l’Ecole, de distribuer des tracts sur le marché de la commune, « ne porte pas gravement atteinte aux libertés d’expression et de communication ». Et le conseil d’Etat a donc annulé la décision du tribunal administratif, qui avait lui-même annulé l’arrêté du maire portant interdiction de distribuer les tracts sur le marché.

Si par la saisie d’un arrêté M. GASCON considère qu’il y a atteinte à l’ordre public, alors il devra faire preuve d’exemplarité et ainsi s’inscrire dans une démarche lui interdisant toutes pratiques visant à informer les citoyens par voie de tractage sur les marchés. On ne peut pas être à la fois juge et partie !

Pour autant, Gilles GASCON n’a pas fait référence à aucun arrêté municipal pour mettre un terme à cette manifestation. Ceci démontre une fois de plus son incompétence en matière de police administrative. Et oui M. GASCON, quand bien même la faculté de pensée n’est pas innée chez vous, sachez que vous ne pouvez interdire le tractage sur les marchés lors d’une campagne électorale si celle-ci ne perturbe en rien l'action des commerçants qui paient leur place...

Cela signifie, M. GASCON, que si à l’avenir vous vous autorisez à interdire le tractage (le contact entre les commerçants, les militants et les citoyens), par quel qu’artifice que ce soit, alors nous veillerons à ce qu’aucune de vos équipes ne puisse le faire. Nous prendrons des clichés, nous dénoncerons vos pratiques et nous vous poursuivrons au nom de l’égalité si chère aux yeux de notre République Française.

En effet, Gilles GASCON semble ignorer le contenu de son arrêté, pire encore son sens ! Ce document définit la zone de tractage autorisée. Les militants Juppéistes étaient d’une part, bien plus informés que le 1er magistrat de la ville de Saint Priest et d’autre part en adéquation avec l’arrêté en vigueur : chercher l’erreur !!!

Les pratiques de cet exécutif de droite bafouent les principes mêmes de la liberté d’expression et de la démocratie ! L’agitation de Gilles GASCON s’est résumée à des menaces qui n’ont trouvé aucun écho auprès des intéressés.

Au-delà d’une erreur politique grotesque, celle de priver les San Priods d’informations capitales relatives aux élections des primaires de la droite et du centre, Gilles GASCON très contesté dans sa propre famille politique, par son acte prémédité, anti-démocratique et délibéré joue son avenir politique !  Le spectre de P. Meunier est omniprésent !

Quelle crédibilité aura-t-il dorénavant aux yeux des équipes Juppéistes si leur leader sort vainqueur des primaires ? Gilles GASCON saura-t-il se faire entendre auprès des deux militants qui ont déposé chacun une main courante contre lui au commissariat de Saint Priest ? 

Cependant, si dans l’entourage de Gilles Gascon on se refuse à commenter cette agression, sachez (selon nos témoins) qu'il gèlera en enfer avant que des excuses émanent du camp Juppé. Seul Gilles GASCON est capable d'embrasser son agresseur !
 

  

Téléchargement des dépôts de mains courantes :

icone_pdf_square.jpg Récépissé de déclaration de main courante - Leïla ARFAOUI Icone_Telecharger_White.jpg
icone_pdf_square.jpg Déclaration de main courante - Leïla ARFAOUI Icone_Telecharger_White.jpg
icone_pdf_square.jpg Récépissé de déclaration de main couranteEn attente. Icone_Telecharger_White.jpg
icone_pdf_square.jpg Déclaration de main courante - En attente. Icone_Telecharger_White.jpg

  

    

Ps : Souvenez des propos mensongers que Gilles GASCON et son équipe Sarkozyste distillaient auprès des habitants de Saint-Priest.

icone_pdf_square.jpg Document de campagne 2014 utilisé par Gilles GASCON  Icone_Telecharger_White.jpg

  

Totalitarisme_GG.png

Définition du totalitarisme : Le totalitarisme désigne un mode de gouvernement, un régime politique dans lequel un parti unique détient la totalité des pouvoirs et ne tolère aucune opposition (monopartisme), exigeant le rassemblement de tous les citoyens en un bloc unique derrière l'Etat.

Le totalitarisme est un mode de fonctionnement de l'Etat dans lequel celui-ci prétend gérer, outre la vie publique, la vie privée des individus (régime policier, encadrement de la jeunesse et des relations professionnelles...).

Le totalitarisme est une des formes de despotisme apparue au XXe siècle. Historiquement, le totalitarisme est issu du fascisme. Mussolini fut le premier à parler d'"Etat totalitaire" et à le revendiquer. Dans "l'Etat total", l'individu n'existe que par rapport au collectif, peuple ou nation. L'Etat devient un absolu, objet d'un véritable culte. Il est militarisé pour assurer la terreur et asseoir sa domination sur les individus.

La philosophe allemande naturalisée américaine, Hannah Arendt (1906-1975), qui fait référence pour ses travaux sur le totalitarisme, considère que contrairement au régime autoritaire classique qui se limite à un territoire déterminé, un régime totalitaire est à la recherche d'une domination totale et sans limites (Cf. Hannah Arendt et le totalitarisme).

Exemple de régimes totalitaires : Le fascisme italien, Le national-socialisme allemand, Le régime stalinien (cf. Stalinisme), La Corée du Nord.

    


Date de création : 19/10/2016 11:53
Catégorie : -


Réactions à cet article

Réaction n°31 

par Administrateur le 03/11/2016 21:51

Cette rubrique n’est pas un forum mais un lieu d’expression qui doit permettre aux lecteurs de réagir autour du contenu des articles. En aucun cas elle n’a vocation à régler des conflits. Nous en profitons pour vous rappeler deux valeurs fondamentales de l’association qui sont l’objectivité et la neutralité des informations relayées. Pour information, nous avons supprimé 18 messages à caractère insultant, haineux, misogyne et raciste.

Cordialement,

Thémis Est Lyonnais - Ville de Saint Priest


Réaction n°27 

par Laurent le 02/11/2016 13:14

Bonjour à vous M. Perret,

La soirée électorale d’avril 2014 nous a délivré plusieurs enseignements. Le premier, c’est le rejet que suscite le monopole LR, par ses multiples incarnations locales et nationales, aussi incompétentes que sourdes. Depuis avril 2014, nous avons droit à la sempiternelle ritournelle selon laquelle Gilles GASCON et son équipe d’incompétents auraient compris la souffrance des San Priods, qu’ils vont en tirer les conclusions qui s’imposent, et bla bla bla… Si dans tous les partis politiques prolifèrent des incultes sans consistance, alors sachez M. Perret que ce qui caractérise le mieux Gilles GASCON et son équipe va au-delà de l’insuffisance professionnelle. Peut-être qu’un jour, des spécialistes en bourricologie se pencheront sur son cas… Quant à Madame Ligout, compte tenu des moyens mis à sa disposition et de la rétention d’information dont fait preuve cet exécutif, je trouve qu’elle s’en sort plutôt pas mal (cf tribunes politiques sur Couleurs). Et lorsqu’il s’agit de cabosser un menteur du calibre de Wauquiez, là encore elle sait faire ; elle n’est pas faite du même métal que GASCON, ce menteur, que dis-je, cet imposteur que vous avez soutenu au 2nd tour des élections municipales. Contrairement aux LR, le FN n’est pas un parti de compromission. Vous avez fait le choix de soutenir un imposteur, aujourd’hui il faut assumer. Si un jour vous voulez être à nouveau audible, alors tenez-vous loin de la source qui vous a irradié : Gilles GASCON ! L’échec de Pozzi est dû à l’inauthenticité de sa candidature, à son absence de stratégie et aux divisions internes. Gilles GASCON a préféré une alliance avec un « assoiffé de notoriété », Habib Darwiche pour ne pas le citer, plutôt qu’un rapprochement avec Pozzi ou Sandrine LIGOUT comme cela était prévu. Pour être clair, Gilles GASCON n’a pas voulu rassembler autour de la candidature de Pozzi et pour autant, vous continuez à l’apprécier pour ce qu’il devrait faire mais qu’il ne fait pas, c’est-à-dire son travail de « maire » ! Et bien, sachez qu’en agissant de la sorte vous perdez en crédibilité ! On peut à cet égard souligner la préférence de Gilles GASCON pour Habib DARWICHE et Messaouda EL FALOUSSI (même s’ils ne représentent que l’ombre d’eux-mêmes) ainsi que le rôle néfaste joué par Philippe Meunier pour réduire à néant votre mouvement. Au final, Sandrine LIGOUT reste dans le circuit et je suis sure qu’elle sera à la hauteur pour représenter le FN sur la 13ème ou la 14ème circonscription. (nb : Ligout : 22% aux élections municipales et 38 % aux précédentes élections législatives sur la 14ème circonscription, c’est toujours mieux que 3.35 % !!!). Allez Gros bisous tongue   tongue   tongue

Pour info : https://youtu.be/t-Sbdw3Gals


Réaction n°26 

par perret le 01/11/2016 08:13

En réponse a France 2017, je suis d'accord avec vous les électeurs du FN sont en général des gens que je respecte, certain sont cultivés, socialement instruis,  etc.....  Ils y a des incultes aussi, ne l'oublions pas, comme dans tout parti .Je n'ai aucune haine a l'égard de Madame Ligout qui fait ce qu'elle peut avec son maigre bagage, l'essentiel, est quelle le fasse sincèrement, même si le contenu est faible. Je vais simplement vous dire qu'il faut comparer a arme égale. En 2010 André Pozzi, dit "DD" a relancé le FN en région Rhône Alpes, en 2011 au cantonale il atteint au 2ème tour 42% ! En 2014 au municipales Madame Ligout atteint tout juste 13,8% avec le soutient du FN. A 6 mois d'une élection êtres  lâché par son parti de cœur, se retourner pour monter une liste, financer, le tout, faire campagne, et atteindre 3.40 %, pas mal pour un seul homme ! Alors votre "baby" Pozzi s'il avait l'investiture FN il serai la vrai force de Saint Priest ,le seul capable de mettre tout le monde d'accord.Pour rappel en 2008 Mr Darwiche avec le soutient du modem n'a fait que 4.3% au élections municipales, pourtant ce Monsieur est adjoint au maire aujourd'hui.


Réaction n°25 

par France2017 le 30/10/2016 17:45

Bonjour M. Perret,

Je suis frappé par l'obsession LIGOUT qui, chez Pozzi et ses acolytes, alors qu'ils sont perdition politique, a envahi tout l’espace réflexif "Force Nouvelle". Baby Pozzi, « l’ami de Gilles GASCON », appartient aux 3.35% de Français qui n'étaient pas de gauche et qui ont voté contre le renouvellement du mandat de Martine DAVID (PS). Mon vote a eu un écho au front national, un petit retentissement que je porte et que j'assume. (Aujourd’hui le FN siège au conseil municipal et pas Baby Pozzi). Et ce n'est pas parce que le mandat suivant, celui de Gilles Gascon, est porteur de faiblesse et d'errances que cela efface les raisons de mes choix. Au-delà du fait que les insultes et les invectives restent les armes du faible, pour ne pas dire des cons, c’est pourtant l’arme favorite de nos chevaliers blanc sarkosystes que baby Pozzi à souvent défendu en séance du conseil municipal ! Alors qu’il n’est même pas élu ! Autre chose ; vous devriez enfin reconnaître que chez les électeurs, réguliers ou occasionnels, du FN, il y a des gens cultivés, ouverts, instruits ? Qu'on le veuille ou non, il y a parmi les électeurs du Front des gens très diplômés, bien insérés socialement, qui votent FN parce qu’ils estiment, sans aigreur ni frustration quelconque, que ce parti apporte de bonnes réponses. Pour terminer, force est de constater que certains principes (grandeur de la France, défense de la famille et soutien à la natalité) ne sont plus défendus, en gros, que par le FN. L'UMP (LR) fait bien quelques petites phrases de temps en temps, mais cela reste des mots. Les gens qui adhéraient au programme du RPR des années 80 et qui votent FN aujourd'hui sont-ils incohérents (ou des bourricots) ?


Réaction n°24 

par perret le 29/10/2016 16:05

Bonjour,

La gauche de Saint-Priest c'est flingué a cause de leur incompétence et celui du gouvernement. Gascon a été élu par dépit. Le seul parti capable de battre cette droite sur Saint Priest est le front national, qui malheureusement a une tête de gondole incapable. André Pozzi l'ex tête d'affiche du front national avait plus de charisme que cette bébête qui n'avance pas. Je fait le pari qu'en 2020 la gauche repasse sur Saint priest ,un maire et une équipe incapable,une opposition frontiste très faible .... Sauf si Monsieur Pozzi reprend la main. Votre site est d'une très bonne qualités, ainsi que votre association. A bientôt 


Réaction n°23 

par Statu_Ko le 22/10/2016 20:49

Cet imposteur, menteur et hypocrite ne cherche qu’à maintenir ses privilèges. Il est totalement soumis à « sa maîtresse Philippe Meunier » qui n’est qu’un rouage de cette dangereuse machine néoconservatrice qui vise d’un côté à démolir ce qui a été réalisé ou en cours de réalisation et de l’autre à pousser les citoyens à la zizanie civile. Comme disait un néoconservateur américain : « c’est en plongeant les masses dans le chaos que nous pourrons continuer à profiter de nos privilèges ». La machine est en marche pour, en 2020, mettre chaos cette équipe de branleurs couronnée d’une incompétence sans précédent. 


Réaction n°22 

par La_chauve le 21/10/2016 11:00

Ce n’est pas la véritable raison et vous le savez ! Je vous donne rendez-vous pour les élections présidentielles et vous verrez que la règle ne s’appliquera plus ! Sur la commune de S Priest, le maire Sarkosyste Gilles Gascon redoute d'être une fois de plus à la traîne, et cette fois ci, devancé par les Juppéiste ! C’est tout !


Réaction n°21 

par Titan le 21/10/2016 10:38

Je doute que cela dérange les commerçants mais si tel est le cas, plus aucune tractation ne doit être admise y compris et surtout en pleine période électorale. Il faut être exemplaire !  Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures !  


Réaction n°20 

par philoup le 21/10/2016 10:26

Merci à toutes et tous pour vos réactions positives et votre soutien ; çà fait plaisir. On continuera de plus belle à tracter dans toute l' agglomération ! Faisons en sorte que le meilleur candidat l'emporte, dans l'intérêt général de la République. Je ne suis ni de droite ni de gauche mais Français et fier de l' être ; je souhaite que notre cher vieux pays continue à vivre dans la démocratie même si elle n'est pas parfaite. Mon idéal est Gaulliste : rassembler toutes les énergies, se souder et sortir grandis tous ensemble; c'est donc un état d'esprit familial et toutes bonnes volontés sont les bienvenues comme l'a dit Juppé.


Réaction n°19 

par Jedusor le 21/10/2016 10:18

Si j’ai bien compris l’article, on ne peut plus tracter à l’intérieur d'un marché pour ne pas déranger les commerçants ! C’est comme si à l’inverse nous demandions au Maire de saisir un arrêté pour interdire aux commerçants de « gueuler » sur les marchés ou mêmes de faire stopper l’animateur qui nous en met plein les oreilles avec son micro !  Allons M. le Maire c’est un marché pas un hôpital !


Réaction n°18 

par Baygon_vert le 21/10/2016 10:11

Difficile Attila de se sortir des griffes de ces personnes ! Gilles Gascon n’est pas suffisamment armé pour ça ! Trop d’enjeux et de délégations à la clé. Il n'est dans son intérêt de se mettre à dos ces hommes influents. N’oublions pas que Gilles Gascon n’est pas un politique de formation. Hier encore il vendait des télévisions, des cafetières, des machines à laver... tongue


Réaction n°17 

par Attila le 21/10/2016 09:58

Je suis Sarkosyste et je soutiens Gilles Gascon ! Mais je reconnais qu’il n’a pas été à la hauteur sur ce coup ! Il doit très vite se sortir de l'emprise de  P. Meunier, L. Wauquiez et P. Cochet. 


Réaction n°16 

par Christine le 21/10/2016 09:55

Deux mains courantes ont été déposées contre le Maire Gilles Gascon !  Je porte à la connaissance des plaignants qu’une caméra de surveillance existe juste à l’endroit ou ce sont déroulés les faits.Pour renforcer votre défense, il serait important de connaître les modalités et démarches à entreprendre pour obtenir les images, avant que Gilles Gascon demande à ces services de les supprimer !


Réaction n°15 

par Garcia le 21/10/2016 09:13

Je suis de gauche, je n’ai pas une seule fois, voté à droite et je ne le ferai jamais.  Mais pour les primaires (L.R), comme il ne s’agit pas de faire un choix entre la droite et la gauche, je me déplacerai pour voter pour celui qui a plus de chance de l’emporter contre Nicolas Sarkozy, Alain Juppé. Et j’invite les gens de droite à faire de même pour les primaires de gauche !  Ce ne sont pas les pouvoirs politiques qui dictent leurs choix, mais le peuple qui fait son choix !


Réaction n°14 

par CanonBall le 20/10/2016 22:00

Messieurs Wauquiez, Cochet, Meunier… Vous avez choisi Nicolas Sarkozy comme candidat pour les primaires de la droite et du centre. C’est votre choix, pas le mien ! Je soutiens Alain Juppé et tout député que vous êtes, je vous donne rendez-vous à Sain-Priest pour tenter d’intimider à nouveau les militants juppéistes qui, comme moi, croient en ce candidat !  Je suis déçu de voir cet abruti de Gilles GASCON faire le travail à votre place. Faites donc preuve de courage en venant l’aider. Dans tous les cas nous serons bien présents au côté des militants juppéiste car ils n’ont d’autre fin que d’offrir une garantie de leur franchise, de leur sincérité et de leur honnêteté. mad  mad  mad


Réaction n°13 

par Philoup le 20/10/2016 21:54

M. le Maire, la démocratie ne peut pas être à géométrie variable ! je suis très déçu de votre attitude...Je me demande comment on pourra se réunir après le 2e tour des primaires dans ces conditions. Si vous êtes de bonne foi, reconnaissez au moins votre erreur ! Pour ma part, plus je reçois de coups, plus je m'endurcis : çà ne sert donc à rien...


Réaction n°12 

par Burn_out le 20/10/2016 21:48

Merci à THÉMIS pour l’ensemble de vos articles et encore merci de nous laisser la possibilité de poster des commentaires sur l’activité de notre commune. Votre travail est remarquable. De plus, vous êtes aux faits de beaucoup de choses. Je suis bien placé pour confirmer la pression exercée par Laurent Wauquiez à l’encontre de ses amis politiques centristes à la région ! Une intimidation réelle s’opère dans les murs de l’Hôtel de Région contre les Pro Juppéiste dont je fais partie. Ce qui s’est passé sur notre commune n’a rien d’étonnant ! Tout cela s’inscrit dans la continuité des pratiques Sarkosystes. Nous souhaitons et nous briserons définitivement ces pratiques dictatoriales. 


Réaction n°11 

par Gigi le 20/10/2016 20:09

Bonsoir, tongue

Gilles Gascon, mon enfant, maintenant il faut grandir ! Saint-Priest n’est pas ton joujou ! Et nous, encore moins tes marionnettes ! Laisse la démocratie vivre, tu en sortiras grandi ! tongue 


Réaction n°10 

par Sqwale le 20/10/2016 20:05

Salut tout le monde,

Complètement d'accord avec Nashim. Il faudra choisir non plus le meilleur candidat mais le moins pire d’entre eux ; c’est grave ! Pour moi ce n’est pas compliqué, il faut balayer d’un revers de main, Nicolas et François ! Après ça , faites votre choix ! 


Réaction n°9 

par Nashim le 20/10/2016 20:01

Bonsoir, 

Ne vous méprenez pas ! Droite et gauche, ce sont tous les mêmes. Regardez ce qui se passe à gauche, ce n’est pas mieux ! Depuis la nuit des temps, les jeux de pouvoir font partie de l’univers politique. La véritable question que l’on doit se poser est : lequel d’entres eux sera le moins pire pour diriger notre pays ! frown


Réaction n°8 

par Fredo le 20/10/2016 19:57

Bonsoir, 

A la région, il semblerait que Laurent Wauquiez se comporte de la même manière avec les élus de droite !  Tous derrière « Nicolas » et gard à celui qui se détournera ! Pour ma part, j’ai fait mon choix, se sera Juppé ! cool


Réaction n°7 

par Sarkobyte le 20/10/2016 19:53

Bonsoir, 

Moi aussi j’ai vu la scène et j’ai apprécié le sang froid ce cette militante qui a magnifiquement et très diplomatiquement répondu à Gilles Gascon, reparti avec un sourire forcé  la q…… entre les jambes ! wink


Réaction n°6 

par Murielle le 20/10/2016 19:48

Bonjour,

J’étais présente et j’ai vu la scène ! C’est dingue ce comportement « d’Highlander » car c’est bien de ça dont il s’agit ! Couper la tête de ses amis politiques, jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un ... Nicolas Sarkozy ! frown


Réaction n°5 

par Karine le 20/10/2016 16:31

A la base je vote à droite. Éducation de mes parents. Non pas parce que je pense que c’est le meilleur choix mais juste parce que j’ai beau être de gauche dans mon cœur je n’ai jamais cru à leur politique. Et de la même manière je ne sais pas quoi faire pour les prochaines élections. Je ne crois plus en personne... Une chose est certaine, je ne renouvellerai plus jamais ma confiance en cet imposteur. Bel article et très bien écrit !!! Au plaisir de vous suivre. k


Réaction n°4 

par Statu_Ko le 20/10/2016 16:22

Très bon article (comme toujours). Pour toutes les raisons évoquées sur votre site, je ne voterai plus jamais pour cet imbécile. Les débats politiques dans les médias me donnent envie de vomir. La seule chose que je crains, c’est d’avoir le FN au pouvoir aux prochaines élections municipales 2020 et présidentielles 2017. La seule chose qui me permet de ne pas déprimer, c’est un article d’un philosophe qui disait que le néolibéralisme est en train de mourir et que les hommes politiques essayent de le maintenir pour continuer à s’engraisser sur notre dos. Tous les jours, la liste des conneries de Gascon ne cesse de s'allonger. Une telle incompétence, une telle succession de reculs, de renoncements, de reniements, voire de trahisons ne peut même plus être qualifiée de dérive droitière mais bien de véritable virage à 180° idéologique et politique de la droite vers l'extrême droite. Vivement la fin de ce mandat pour que l’on retourne vers des vraies valeurs démocratiques. eek


Réaction n°3 

par Spartacus-69 le 20/10/2016 16:09

Moi citoyen de droite, je n'apporterai plus mon soutien à ce groupe et encore moins à un maire qui, non content de renier la plupart de ses engagements initiaux, ceux-là mêmes pour lesquels j'ai cru bon de voter pour lui au second tour de la dernière élection municipale, s'est engagé de façon claire et décomplexée dans la voie du "tu fermes ta gueule, je sais tous et j'ai raison" qui n'est autre que l'ultra-autoritarisme à la mode Sarkozy... En 2020, il vous faudra tous assumer vos promesses de GASCON !!! 

cry   frown


Réaction n°2 

par Marie_C le 20/10/2016 11:32

Lors que Gilles Gascon attaque, en général il le fait toujours à la loyale, c'est-à-dire contre une adversaire isolée, désarmée, de préférence de dos et à plusieurs. Un petit conseil monsieur Gascon, si ça résiste, frappez. Si ça résiste encore, frappez plus fort. Si ça résiste toujours, arrêtez, c'est un mur. eek


Réaction n°1 

par Gilbert le 20/10/2016 08:56

M. GASCON, vous n'êtes ni plus ni moins qu'un inculte et de surcroît un idiot au service du marionnettiste Philippe Meunier. Obéir au doigt et à l’œil à à un extrémiste a un prix. Si un temps soit peu, il vous reste un brin d'intelligence, alors arrêtez vos conneries et écoutez les San Priods dans l’intérêt même de faire vivre notre démocratie, cette démocratie que vous prétendez représenter ! Faite preuve d'humilité et de bon sens et un jour peut-être, à mesure que vous avancerez dans la vie, vous vous apercevrez que le courage le plus rare est celui de penser. Dans votre cas, se sont vos imprudences, souvent commises par ignorance, qui compromettent et anéantissent l’intelligence de votre courage. Cela étant dit, Je souhaite une bonne continuation à toutes ces équipes de campagne et ce sans distinction d’appartenance politique ! 

Que vive la démocratie. Vive la République ! Vive la France !   tongue


Finances de St Priest

Métropole de Lyon

Conseil Municipal

 ↑  
Rubriques

Urbanisme

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.