Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
 
Recherche
 
Fermer
Vous êtes ici :   Accueil » Compte rendu du Conseil Municipal du 30 Octobre 2014
 
 
Infos Pratique
Visites

 490145 visiteurs

 24 visiteurs en ligne

Calendrier
Bienvenue sur le site de Thémis Est-Lyonnais - Ville de Saint Priest

Nous avons créé l’association THEMIS Est-Lyonnais au lendemain des élections municipales 2014. Notre objectif est d’offrir aux San Priods la possibilité d’accéder aux informations qui impactent leur quotidien à court, moyen et long terme. Présents à chaque conseil municipal, mais aussi sur le terrain, notre mission consiste, d’une part à analyser et évaluer les projets et les promesses électorales et ...

Pour lire la suite, cliquez ici. 

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://themis-estlyonnais.fr/data/fr-articles.xml

Compte rendu du Conseil Municipal du 30 Octobre 2014.

Télécharger le recueil des rapports : icone_pdf_square.jpg Rapports du CM du 30.10.2014

  

Rapport n°04 :

Création d'un emploi chargé de mission pour les espaces verts naturels.

Selon Gilles GASCON, dans le cadre de l’aménagement du futur parc Nelson Mandela il est question d’intégrer en amont du processus de conception la dimension écologique et développement durable.

Dès sa conception, le projet devra intégrer la gestion différenciée des espaces plantés. D'autres actions comme les jardins de poche ou le lien entre les services de la Ville et ceux du Grand Lyon doivent être traitées selon cette démarche.

Aussi l'importance de ce projet global induit la nécessité de confier son suivi à un chargé de mission, qui sera responsable:

  • de l'élaboration du projet d'aménagement du parc Nelson Mandela ;
  • de la réalisation des études de faisabilité, économique, écologique, sociale, technique, financière et juridique du projet ;
  • de l'élaboration des dossiers techniques et de suivi du chantier ;
  • du suivi et l'accompagnement des· habitants investis dans les jardins de poche ;
  • du lien avec les partenaires pour la conception, le suivi des travaux et l'entretien des espaces publics verts.

Gilles GASCON demande au conseil municipal à ce que soit approuvée la création d'un emploi de chargé de mission pour les espaces verts naturels avec les caractéristiques suivantes :

  • Catégorie A
  • Cadre d'emploi : ingénieur territorial
  • Rémunération : indice brut minimum 379 / indice brut maximum 750.
  • Temps complet
  • Régime indemnitaire mensuel applicable aux ingénieurs territoriaux et primes de fin d'année.

La seule personne retenue sur ce poste est Pascal Marion Bourgeat, conseiller municipal de l’opposition UMP entre 2008 et 2014 sur la liste de Philippe Meunier.

  

  

Rapport n°05 :

Acquisition de la propriété située 2 rue de  la Cordière 69800 St Priest – Futur Maison des associations.

La ville a acquis un bien immobilier qui profitera au tissu associatif de Saint Priest. Ce bien est situé à proximité du centre-ville et il bénéficie d’une desserte de tramway, d’un parking en sous-sol avec des box, de bureaux, et de salles de réunion. L’ensemble de ces éléments répondent à un besoin émanant des associations San Priotes.

Ce bien a été évalué par « les Domaines » à hauteur de 1 100 000 € et un accord a été trouvé pour l’acquisition de ce bien pour un montant de 1 150 000 €.

La mise à disposition de ce bâtiment est prévue pour fin 2015 voire premier trimestre 2016.

Concernant le montant des travaux de cet établissement qui sera ouvert au public, le chiffrage n'est pas complètement finalisé. En effet l’ouvrage doit faire l’objet d’une remise aux normes et être équipé d’un ascenseur pour accéder au 1er étage.

  

  

Rapport n°08 : 

Opération Mansart / Farrère Avenant financier au protocole d'accord

Rapporteur : Mme C. LAVAL.

Le projet urbain Mansard / Farrère est une opération de requalification des espaces extérieurs sur un secteur de Bel Air 2. Cette opération qui est en chantier depuis 2007 a fait l'objet d'une concertation avec les habitants, sous forme de groupes de travail et également de réunions publiques. De 2008 à 2014, les élus UMP étaient absents du processus de concertation et de co-construction du projet.

Les objectifs de ce projet sont multiples. En effet il vise d’une part, à améliorer les déplacements et la desserte du quartier avec la création d'une rue à l'intérieur de ce quartier de Bel Air et d’autre part, à remodeler les liaisons piétonnes et donc à améliorer le maillage du quartier.

Cette opération vise également à valoriser les espaces publics présents sur ce territoire, et à les requalifier, notamment les parkings comme celui de l'école par exemple.

Le grand intérêt de ce projet est aussi de créer des unités résidentielles sur  l'ensemble de ce secteur ainsi que des entrées au quartier qui soient plus simples, plus accessibles et plus lisibles.

Ce programme d'ouvrage devait être mis en œuvre par trois maîtres d’ouvrage à savoir :

- le Grand Lyon qui a la compétence en matière de conception et d’entretien de voirie ;

- la ville de Saint-Priest en ce qui concerne la requalification d'espaces comme :

  • le parvis du groupe scolaire François Mansart,
  • le déplacement du terrain multisports qui se trouve être sur le tracé de la nouvelle voie,
  • la nouvelle place qui sera créée entre la crèche « la Courte Echelle » et la rue François Mansart,
  • les abords du local Mansart ainsi que ceux de la crèche « La Courte Echelle ».

- et EMH pour la démolition d'une allée au 11 rue François Mansart. Les 16 logements impactés par cette démolition devaient être constitués dans le cadre de l'opération Jaurès 2A et 2B, c'est-à-dire dans le quartier Diderot, donc pas de logements sociaux supplémentaires, juste un transfert des locataires d’un parc ancien vers un parc plus récent.

Il doit y avoir en parallèle une opération de résidentialisation sur les ensembles mobiliers qui comportent près de 500 logements sur les rues François Mansart et Claude Farrère et la réhabilitation des allées 1 à 17 rue François Mansart, soit 212 logements sociaux.

En séance du 19 Décembre 2013 le groupe UMP avait refusé de voter en faveur de ce projet en invoquant des motifs hypothétiques comme par exemple les places de parking ou l’implantation d’activité tertiaire du 7 au 10 rue Claude Farrère.

En date du 30 octobre 2014,  Catherine LAVAL demande de voter en faveur du rapport 08 qui n’est ni plus ni moins le projet de l’ancienne majorité. Pourquoi un tel revirement de situation ? Nous avons écouté les explications de Gilles GASCON mais à aucun moment il n’évoque les raisons qui l’ont poussé à s’inscrire dans cette continuité républicaine. 

Cela étant, ce projet aura des effets bénéfiques pour la commune de Saint Priest, en contribuant au désenclavement de Bel Air, en améliorant significativement le cadre de vie des habitants. Au-delà de l’intérêt général qu’il suscite, ce projet favorisera le développement de l’activité économique des entreprises impactées par l’ampleur de ces travaux.

  


Date de création : 25/02/2015 18:48
Catégorie : - Conseil Municipal 2014


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Finances de St Priest

Métropole de Lyon

Conseil Municipal

 ↑  
Rubriques

Urbanisme

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.